Quatrième histoire – “Prince et Princesse”

Hans Christian Andersen

Encore une fois, Gerda, une petite fille qui cherchait Kay. Elle s’est assise et sur un arbre une grosse corneille qui avait d’excellentes intentions s’est assise aussi. Elles discutaient mais la corneille avait un mauvais accent et Gerda ne comprenait pas. Gerda a raconté toute sa vie à la corneille et lui a demandé si elle n’avait pas vu Kay. La corneille a cru que ce pourrait bien être Kay, mais Il pouvait l’avoir oubliée,  Gerda pour la princesse.

Dans ce royaume où elles étaient, habitait une princesse d’ une intelligence extraordinaire qui cherchait son prince. Le gens savaient que tout jeune homme de bonne apparence pouvait monter au château et parler à la princesse. Ils parlaient tous très facilement dans la rue, mais quand ils avaient dépassé les grilles du palais, ils ont vu les gardes en uniforme brodé d’argent, les laquais en livrée d’or sur les escaliers et les grands salons  lluminés, ils étaient tout déconcertés. Et chaque mot que la corneille a dit a été la pure vérité parce qu’ elle a un fiancé qui est apprivoisée et se promène librement dans le château. Alors, le troisième jour est arrivé un petit personnage sans cheval ni voiture, qui est monté jusqu’au château.

Gerda a pensé: ”C’est sûrement Kay”  et a demandé à corneille  pour lui conduire au château. Mais une petite fille comme Gerda ne peut entrer là régulièrement. Alors, la corneille a demandé à son fiancé et Il a indiqué un petit escalier qui conduisait à la chambre à coucher. Alors la corneille et Gerda sont allées dans le jardin, dans les grandes  allées et la corneille a conduit Gerda jusqu’à une petite porte. Le coeur de Gerda battait d’inquiétude et de désir.

Ils sont entrés dans la première salle. Les salles se succédaient l’une plus belle que l’autre et ils sont arrivés à la chambre à coucher. Il s’est éveillé, a tourné la tête et ce n’était pas le petit Kay… Le prince ne lui ressemblait mais il était jeune et beau.

Puis Gerda a raconté son histoire et se sont exclamé le prince et la princesse: “ Pouvre petite!” e ils ont invité Gerda pour rester avec eux. Cependant ils voulaient donner une recompense pour le corneille. Le prince s´est levé de son lit et a permi à Gerda dormir là et elle a fermé les yeux et s’est endormie délicieusement. Mais Gerda a demandé seulement une petite voiture d’un cheval et une paire de petites bottines parce qu’elle voulait partir pour retrouver Kay. La corneille de la forêt a accompagné Gerda, assise à cote de la petite fille. La corneille apprivoisée debout à la porte. Et la petit Gerda pleurait et la corneille pleurait aussi et elle battait des ailes longtemps qu’ elle a pu apercevoir le carrosse qui a brillé comme un vrai soleil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :