Résumé: L’Intrépide Soldat de plomb

Il y avait une fois un soldat de plomb très intrépide. Il était fier d’être un soldat, avec son uniforme rouge et bleu, et avec son fusil à la main. Il avait 24 frères, car ils étaient nés d’une vieille cuiller de plomb, et tous vivaient dans une boîte. Mais il était différent des autres, il avait une seul jambe ; cependant il se tenait aussi ferme sur cette jambe que les autres sur deux.

La boîte a été donnée en cadeau d’anniversaire pour un petit garçon. Dans la maison du garçon avait d’autres jouets, mais ce qui a attiré l’attention du soldat était une petite demoiselle en papier. La petite demoiselle tenait ses deux bras étendus, car c’était une danseuse, et elle levait une jambe si haut dans l’air. Ceci a fait, le soldat imaginer qu’elle n’avait pas une jambe comme lui ; et il pensait qu’elle était une femme pour lui. A l’intérieur d’une tabatière il y avait un petit sorcier noir qui a maudit le soldat de plomb, car il regardait la danseuse.

Un jour, le soldat est tombé de la fenêtre au troisième étage, par le sorcier ou par le vent. Le même jour, il a beaucoup plu et il a été emmené par la pluie. Après l’orage, deux gamins ont vu passer le soldat et ils ont construit un bateau avec un vieux journal et ont mis dedans le soldat de plomb. Il a navigué dans un canal très sombre, où il y avait un gros rat, c’était un habitant du canal. Mais le soldat de plomb garda le silence et serra son fusil. La barque a continué sa route. Mais le courant devenait plus fort, lorsque le soldat en était déjà si près d’une chute d’eau dangereuse ; la barque s’y est lancée et s’était remplie d’eau. Le papier s’est déchiré, et le soldat, au même instant, a été dévoré par un grand poisson. Mais toujours intrépide, le soldat de plomb s’étendit de tout son long, l’arme au bras.

Le poisson avait été pris, exposé au marché, vendu, porté dans la cuisine, et la cuisinière l’avait ouvert avec un grand couteau. Elle a trouvé le soldat de plomb et l’apporta dans la chambre. Dans ce chambre le soldat de plomb a reconnu les enfants et les jouets et essentiellement la gentille petite danseuse. Les deux se sont regardés. Mais, tout à coup, le soldat a été jeté dans le feu pour un enfant. Et comme une forme de destin, un vent a soufflé et la danseuse a eu le feu aussi. Le feu les a consumés. À la fin, elle est devenue la cendre et il un cœur de plomb.

About these ads

À propos de Debora Fontoura

Doutoranda em Filosofia pela Unisinos (RS).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: